//
du liest...
Parteipolitik

Les ministres CSV multiplient les sorties

Françoise Hetto-Gaasch Le CSV n’a pas dressé de bilan parlementaire. Les socialistes, eux, ont étalé le leur sans avoir à en rougir. Du coup, le CSV comble le creux de l’été en multipliant les sorties des ministres. Une première pierre ici, une rainette verte là, une visite sur une aire d’autoroute… Les ministres CSV se montrent et le font savoir. Pendant ce temps, les socialistes se gaussent, alors que le DP et l’ADR s’apprêtent seulement à présenter leurs listes de candidats. Drôle de campagne. Geneviève Montaigu rapporte pour Le Quotidien.

Les journalistes ne vont pas s’en plaindre. Pour l’heure, les ministres chrétiens-sociaux occupent le terrain à une période où ils se font d’ordinaire plutôt rares. Il y a bien eu un accord de campagne signé entre tous les partis, à l’exception de déi Lénk (la Gauche). Depuis l’annonce des élections anticipées, les partis ont tous déclaré qu’ils souhaitaient une campagne propre et équitable.

L’actuel Premier ministre, Jean-Claude Juncker, avait déclaré lors du méga congrès électoral de son parti, à Ettelbruck le 27 juillet dernier qu’il n’aimait «pas trop le mot “campagne”»: «Je ne vois pas les autres comme des ennemis. Celui qui voit le contraire ne doit pas s’y engager.» En attendant la rentrée de septembre et le véritable démarrage de la campagne.

Depuis ce jour, Jean-Claude Juncker est resté silencieux. Mais pas ses ministres. On se souvient du ton moqueur de Lucien Lux, lors du congrès électoral de la circonscription Centre du LSAP, lorsqu’il constatait l’activité débordante de Luc Frieden, ministre des Finances, qui avait un besoin fou d’organiser une série de conférences de presse: «Il peut en organiser trois par jour s’il veut, cela n’effacera pas ses casseroles», ironisait le chef de la fraction socialiste.

En ce début du mois d’août, les ministres du Parti chrétien-social n’ont jamais été aussi actifs. Si pour les journalistes cette période représente véritablement le creux de la vague en matière d’actualité politique, là ils sont servis. Pour le CSV, c’est l’heure des visites de chantiers et autres réserves naturelles et même des aires d’autoroute et depuis hier, les médias savent qu’ils ont un rendez-vous avec le ministre Marco Schank demain pour la présentation d’un projet de réintroduction de la rainette verte et un autre, qui se justifie davantage, soyons honnêtes, pour la pose de la première pierre du pont Adolphe bis, ouvrage provisoire.

Mais que font les ministres socialistes? «On rigole», lâche Etienne Schneider qui assiste amusé il est vrai, à ce débordement d’activité. La conscience bien tranquille, il précise qu’il n’a aucun motif de convoquer la presse actuellement, son emploi du temps ne prévoyant rien de spécial pendant les vacances.

«Nous avons bien travaillé toutes ces dernières années, nous n’avons pas besoin de nous rattraper en plein été pour justifier notre présence au sein de ce gouvernement», déclare le ministre de l’Economie et tête de liste des socialistes.

Et de préciser qu’il n’a qu’un seul rendez-vous cette semaine avec une visite prévue à la Société électrique de l’Our (SEO), mais il n’est même pas sûr que la presse y soit invitée. Il a raison, l’invitation presse parvenue hier en fin d’après-midi aux rédactions émane d’une boîte de communication pour le compte de la SEO et non pas de son ministère, contrairement à toutes les invitations du CSV. «De toute façon, je n’aurais pas ma photo dans le Wort, il paraît que désormais ma tête ne doit plus apparaître dans les colonnes de ce journal», s’amuse Etienne Schneider.

Le problème des chrétiens-sociaux se situe dans l’absence de bilan. Alors que leur partenaire de coalition a présenté un bilan parlementaire et gouvernemental plutôt élogieux, le CSV a prévu de le faire à la rentrée de septembre. Du coup, ce sont les ministres qui se sentent obligés d’occuper le terrain pour rappeler qu’eux aussi font des tas de choses. Il est sûr que Marco Schank était davantage attendu sur la problématique du logement que sur celle de la rainette verte. Mais sans doute a-t-il entendu parler du sondage interne réalisé par le parti déi gréng, qui fait faire à Jean-Claude Juncker et Luc Frieden un grand plongeon, au Sud pour le premier et au Centre pour le second…

L’opposition semble sereine. Le DP va présenter ses candidats ce jeudi, I’ADR un jour plus tôt. Et pour le reste, ils vont véritablement attaquer la campagne électorale en septembre. Mais tous comptent sur la reprise du procès du Bommeleeër et sur l’audition prévue le 17 octobre de Jean-Claude Juncker, convoqué comme témoin trois jours avant les élections, espérant tous secrètement que cela nuise au CSV.

Voilà à quoi se réduit la campagne électorale, en ce début du mois d’août.

(Source: Le Quotidien, 06/08/2013)

About these ads

Diskussionen

Ein Gedanke zu “Les ministres CSV multiplient les sorties

  1. Seguer den Schmit soll sëch ennert d’CSV Minister gemëscht hunn… vleit fir vun hierer Aura ze profitéiren?

    Verfasst von Lucien | 09.08.2013, 01:33

Hinterlasse eine Antwort

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ photo

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

Folgen

Erhalte jeden neuen Beitrag in deinen Posteingang.

%d Bloggern gefällt das: