//
du liest...
Interview, Parteipolitik

Marc Baum (Déi Lénk): «Pour nous, obtenir la parité est un but politique»

Marc BaumLe mot « Elo » s’affiche comme une véritable signature sur le site, les affiches et dépliants de Déi Lénk. Slogan concis, efficace, il est « l’expression d’une urgence à laquelle notre programme donne une réponse plutôt que de parler d’un avenir après la crise », dont Marc Baum, coordinateur de la campagne du parti, peine à en voir le bout. Dominique Nauroy s’est entretenu avec lui pour wort.lu.

Déi Lénk avait prévu une campagne de longue haleine, force a été de constater qu’il allait falloir ramasser les initiatives projetées autour de quelques actions.

Le programme, en cours de finition au moment de l’interview, doit se décliner autour de trois thèmes: les questions salariales et le maintien complet de l’index, le logement, la démocratie. Déi Lénk n’hésite pas à quantité d’arguments sur ses affiches, invitant le passant (voire l’automobiliste ?) à freiner sa course pour prendre connaissance de la substance du message. Un pari qui, aux yeux de n’importe quelle agence de communication, serait une folie mais ne fait pas peur aux stratèges de Déi Lénk, qui ont par ailleurs décidé de ne pas approuver l’accord passé entre partis.

Déi Lénk fait cavalier seul

« Le LSAP était l’auteur d’une première proposition qui plafonnait les dépenses de communication à 50.000 euros, imposait une réduction des gadgets à distribuer et interdisait de diffuser des publicités payantes à la télévision et à la radio. C’était pour nous un saut qualitatif », résume Marc Baum, dont le parti pouvait se satisfaire d’une telle position. « Au final, l’interdiction formelle de présence audiovisuelle en dehors des créneaux accordés aux partis a été levée, le plafond amené à 75.000 euros: nous ne comprenions plus l’intérêt de souscrire à cette nouvelle version. »

Déi Lénk ne se privera pas de clips vidéos, mais ceux-ci seront diffusés sur son site web et via les réseaux sociaux, « utilisés d’une façon un peu subversive ». Un soutien existe pour les candidats qui souhaitent être présents sur Facebook ou twitter. Au maximum trois « toutes boîtes » devraient être assurés, dont deux distribués par les militants.

Pas de collaboration avec une agence de communication: tout est fait en interne, avec un graphiste. Déi Lénk travaille aussi avec un vidéaste sympathisant.

La version définitive du programme sera connue mi-septembre, lors d’un congrès du parti et un grand meeting accueillant des hôtes internationaux est prévu les 4 et 5 octobre. Des réunions électorales sont prévues dans les circonscriptions, mais ce mode de communication n’est pas nécessairement le plus efficace, aux yeux de M. Baum.

En matière de parité, le parti fait aussi bien que Déi Gréng et arrive donc quasiment à l’équilibre (29 femmes et 31 hommes). « Pour nous, obtenir la parité est un but politique », défend Marc Baum. De nombreux candidats, dont un tiers d’entre eux a par ailleurs moins de trente-cinq ans, sont syndicalistes.

Des ambitions affichées

Déi Lénk ambitionne de décrocher au moins trois sièges à la Chambre, soit deux de plus que son siège de 2009. « C’est possible », juge M. Baum, qui espère voir son parti apporter son grain de sel alors que « domine entre les partis un large consensus sur les grandes réformes ».

Le parti envisage-t-il pour autant d’être associé dans une coalition? « Il n’y a pour l’heure pas de projet politique en ce sens », affirme M. Baum qui n’a pas envie d’être, un jour prochain, un « junior partner » du CSV.

(Source: wort.lu)

About these ads

Diskussionen

Es gibt noch keine Kommentare.

Hinterlasse eine Antwort

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ photo

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

Folgen

Erhalte jeden neuen Beitrag in deinen Posteingang.

%d Bloggern gefällt das: