//
du liest...
Interview, Parteipolitik

Laurent Zeiment: «Le CSV est un parti du rassemblement dans toutes les couches de la société»

Laurent ZeimetSur le site web du CSV, une accroche retient l’œil, sous la carte des quatre circonscriptions: «Zesummen fir Lëtzebuerg». On retrouve le mot-clé de la campagne de 2009: «Zesumme wuessen». Quels sont les choix stratégiques opérés par les partis politiques dans le temps court des législatives anticipées? Dominique Nauroy a rencontré Laurent Zeimet, directeur de campagne du CSV, pour le premier d’une série d’articles de wort.lu sur ce sujet.

Le rassemblement, le maître-mot

Le coordinateur de la campagne du CSV, Laurent Zeimet, atteste qu’il s’agit pour l’heure de la «devise» du parti sans être sûr que ce sera, au final, le slogan de la campagne. «Pour l’heure, ce n’est pas encore décidé». Il n’en reste pas moins que l’idée du rassemblement, «dans toutes les couches de la société, entrepreneurs, ouvriers, avocats, c’est l’identité du parti», précise-t-il.

C’est le 13 septembre – au plus tard – que le slogan définitif doit être dévoilé, avec le lancement de la campagne d’affichage. «Mais on n’attend pas cette échéance pour commencer, nos candidats seront présents début septembre à la braderie, nous organisons les réunions dans les circonscriptions», assure M. Zeimet. Le CSV entend également informer sur la possibilité du vote par correspondance, à destination des étudiants, des personnes âgées voire des vacanciers.

Un réseau dense de militants

Le parti tient son congrès le 21 septembre à Junglinster, ce sera le véritable lancement de sa campagne et l’occasion de présenter en détail le programme. L’occasion également pour le CSV de compter ses forces, un mois avant l’échéance. Pour l’organisation de ses réunions électorales dans les quatre circonscriptions, le CSV peut ainsi s’appuyer sur une solide base de quelque dix mille membres.

Si Internet va jouer, aux yeux du directeur de campagne, un rôle important, pas question pour autant de forcer les candidats à être présents et réactifs sur Facebook ou twitter. «C’est un choix qu’ils font eux-mêmes, nous sommes là pour les guider et leur communiquer un ensemble de best practices, sachant que ce qui y est publié s’y trouve en quelque sorte pour l’éternité.»

La campagne du CSV devrait en conséquence s’appuyer sur des fondamentaux incontournables, au premier rang desquels une forte présence sur le terrain. «C’est très classique, concède Laurent Zeimet, mais c’est la première des choses: tous les candidats doivent nouer un contact direct avec les gens pour discuter avec eux. On glose souvent sur l’accent mis sur les réseaux sociaux pendant les campagnes d’Obama et on a tendance à oublier à quel point il s’est déplacé, à quel point il est allé à la rencontre des Américains.»

La crise commande une certaine modération

Les statuts du parti imposent des listes qui présentent au minimum un tiers de femmes et un tiers des candidats doivent avoir moins de quarante ans. Sur l’ensemble des soixante candidats, le CSV présente 19 femmes et 41 hommes, soit des listes plus équilibrées que celles du DP et du LSAP, moins que celles des Verts, de l’ADR ou de Déi Lénk.

Pourquoi le premier parti du pays accepte-t-il de participer à un accord qui plafonne les dépenses de campagne à un maximum de 75.000 euros, alors qu’il lui aurait été possible de creuser la différence? «Cela aurait été contradictoire de demander en ces temps difficiles des sacrifices à chacun et de faire un feu d’artifice, des dépenses somptuaires, il doit y avoir un fil rouge», justifie M. Zeimet. «Par ailleurs, pour tous les gadgets, stylos, tee-shirts etc. nous n’utiliserons que des produits fair-trade ou bio pour marquer l’esprit responsable de notre campagne.»

(Source: wort.lu)

Liens associés

Diskussionen

Es gibt noch keine Kommentare.

Hinterlasse eine Antwort

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

Unsere Facebook-Seite

%d Bloggern gefällt das: